Pastorale

Lien vers le site de la paroisse Sainte-Jeanne-Jugan-des-Grèves

Sur les traces de Jean Marie de La Mennais, la Pastorale offre des atouts supplémentaires à tous les jeunes.

  1. Niveau 6ème : nous proposons aux plus jeunes de se préparer à la profession de foi

    La profession de foi est proposée aux enfants baptisés quand ils étaient petits et qui ont fait leur première communion.

A 12 ans, ils sont capables de confesser leur foi, à haute voix, en présence de leurs camarades et de leurs familles.

La profession de foi n’est pas un sacrement, mais une étape vers une foi plus personnelle. L’enfant réaffirme son statut de chrétien et renouvelle les engagements de son baptême pris à sa place par ses parents, parrain et marraine.

La profession de foi est aussi une fête familiale, un rite de passage vers l’adolescence.
Tous les autres élèves de 6ème sont accueillis en culture religieuse.

 2.    En classes de 5ème, 4ème et 3ème, la pastorale se fait sous forme de temps forts. Ces temps forts peuvent se dérouler :

  • au sein de l’établissement : intervention de bénévoles d’association caritatives, intervention de frères, prêtres pour débattre sur l’engagement religieux. Vivre avec nos différences pour les élèves de 5ème…
  • à l’extérieur : une Journée à Ploërmel pour les 6èmes, traversée de la baie pour les élèves de 3ème, découverte des lieux saints autour de Cancale pour les 4ème. 

3.    Les élèves sont invités à des temps de célébration, notamment à Noël et à Pâques, et à participer une fois par an à une grande rencontre pastorale avec leurs camarades de Dinard et Saint-Malo.

  Nous sommes convaincus que ces temps de partage aident les jeunes, mais aussi les adultes, à grandir en humanité, à découvrir et valoriser leurs possibilités et donnent à chacun une ouverture complémentaire pour orienter ses choix de vie à venir.

25 et 26 mai 2013 : TIM

Rassemblement de 1300 jeunes de 6èmes organisé par la direction diocésaine.

 

 

 

 

« L’ignorance des religions est une forme d’analphabétisme qui interdit d’avoir accès à des pans entiers de la culture. Affirmer la laïcité comme principe et valeur, c’est se rappeler d’où nous venons, quelle est notre histoire commune. Intégrer l’enseignement religieux dans les programmes participe à ce principe et contribue à créer une conscience civique. »

Jack LANG in La Vie du 23/11/2000.